Réussir ses prévisions financières pour réussir son projet entrepreneurial

Lorsqu’on construit un projet entrepreneurial, il est important de penser à la faisabilité, à la rentabilité et à la viabilité du projet. Ces aspects sont mesurés par les prévisions financières de votre projet entrepreneurial. Les prévisions financières sont essentielles afin de connaître tous les besoins financiers de votre prochaine entreprise et les éventuelles ressources qui pourront les satisfaire. Il est donc important que ces prévisions financières soient réalisées avec attention. Ces éléments vous aideront sans doute à convaincre des banques ou des partenaires financiers, puis ils vous permettront de maintenir votre future entreprise sur la voie d’une croissance durable et pérenne.

Comment réussir les prévisions financières de votre projet entrepreneurial ?

Les différentes étapes pour réussir les prévisions financières de votre projet entrepreneurial

Comme nous l’avons évoqué, les prévisions financières d’un projet entrepreneurial sont indispensables afin de préparer la bonne santé financière de votre future entreprise. C’est pourquoi, différentes étapes doivent être réalisées avec attention :

Étape 1 : Établir les frais de démarrage

Les frais de démarrage correspondent aux dépenses qui devront être engagées par l’entrepreneur afin que son projet soit concrétisé. Il s’agit donc ici de faire une liste exhaustive de toutes les dépenses qui devront être engagées avant même que l’entreprise ne voit effectivement le jour (frais de création d’entreprise, émoluments des notaires et/ou frais d’avocat, droit au bail, dépôt d’une marque, etc.).

Même si cette étape paraît aisée, il faut faire attention à ne rien oublier afin de prévoir suffisamment de ressources pour assurer un bon démarrage à votre future entreprise. Au-delà des frais administratifs incontournables, l’entreprise doit disposer de moyens suffisants pour soutenir dans la durée ses efforts commerciaux et sa communication quelle que soit sa performance à court terme.

Étape 2 : Établir des prévisions financières mensuelles sur trois années

Lorsque vos plans pour les trois prochaines années sont arrêtés, il convient d’établir certaines prévisions financières telles que :

-    Le compte de résultat va déterminer la construction de votre profit selon vos hypothèses de ventes et de coûts à la date de facture ;

-    Le plan de trésorerie répertorie tous les encaissements et les décaissements annuels de la future entreprise afin de mesurer le flux financier réel qu’elle génèrera ;

-    Les prévisions de trésorerie mensuelle détaillent le plan de trésorerie par mois selon la date de paiement afin d’obtenir une vision du montant disponible sur le compte bancaire de l’entreprise plus proches de la réalité. Ces prévisions mensuelles comprennent notamment les comptes clients, les comptes fournisseurs et les investissements.

Étape 3 : Déterminer le point mort

Il est essentiel de déterminer le point mort dans vos prévisions financières afin de connaître le volume de ventes auquel l’entreprise ne réalisera ni gain ni perte sur son activité. Toutefois, déterminer le point mort ne suffit pas. Il faut également évaluer combien de temps il faudra à l’entrepreneur pour atteindre ce seuil de rentabilité. Pour ce faire, il convient d’imaginer plusieurs scénarios afin de se préparer à toutes les situations possibles et de ne pas être déstabilisé en cas de situation inattendue. Essayez donc d’envisager toutes les hypothèses possibles.

Étape 4 : Établir le plan de financement sur trois ans

En général, les prévisions financières s’établissent chaque année. Néanmoins, dans le cadre d’un projet entrepreneurial, le plan de financement se fait sur au moins trois ans car l’amorçage d’une activité est long. Ce plan de financement doit comporter les besoins et les ressources de votre future entreprise chaque année. C’est pourquoi, avant d’établir des prévisions financières, il conviendra de se projeter afin de savoir ce que vous allez accomplir durant les trois prochaines années. En particulier, ce plan doit expliquer comment vous financez les grandes orientations de votre future entreprise décrites dans un plan stratégique.

Étape 5 : Effectuer un suivi

Une fois ces prévisions financières réalisées, votre projet entrepreneurial peut être lancé. Toutefois, afin d’assurer l’exactitude de vos prévisions financières, il est fortement recommandé d’effectuer un suivi des prévisions financières tous les mois et d’effectuer des ajustements si nécessaire. Ce suivi passe notamment par la mise en place d’outils de pilotage et d’indicateurs de performance (chiffre d’affaires, ROI, EBE, etc.) dont le reporting mensuel permettra d’obtenir un chiffrage précis de l’écart entre vos prévisions et la réalité. En fonction de ces résultats, vous pourrez ré-ajuster votre activité si besoin et modifier vos plans d’actions.

Nos conseils pour réussir les prévisions financières d’un projet entrepreneurial

Pour réussir vos prévisions financières et assurer une certaine viabilité à votre projet entrepreneurial, il convient tout d’abord de vérifier sa faisabilité commerciale dans une étude de marché réalisée avec soin. Vous pourrez notamment analyser la cohérence de votre offre avec les besoins de vos clients potentiels.

Par ailleurs, lorsque vous faites vos prévisions financières, ne soyez ni trop optimiste ni trop pessimiste. Cela pourrait vous exposer à des situations inattendues et à vous déstabiliser. Par exemple, augmenter les recettes dans vos prévisions financières sans définir comment vendre davantage n’apportera aucune pertinence à votre projet entrepreneurial. Au contraire, essayez d’anticiper tous les scénarios possibles et établissez les prévisions financières correspondant à chaque situation. En particulier, essayez d’identifier les postes incontournables et ceux qui peuvent être ajustés au fil de l’eau afin d’optimiser vos performances financières.

Il faut parfois accepter un coût unitaire plus élevé qui, certes, va conduire à une réduction de la marge, mais qui assurera qu’il y en a bien une quel que soit le niveau d’activité réel.

Lors de votre recherche de partenaires financiers, soyez vigilant et essayez notamment de choisir les modes de financement les plus pertinents pour votre projet entrepreneurial. Pour ce faire, il convient d’évaluer les avantages et les risques de chaque mode de financement envisagé. Business angels, partenaires bancaire ou crowdfunding peuvent aider votre projet bien au-delà d’un taux d’intérêt. Choisissez ceux qui contribueront le mieux à votre réussite.

Il est également indispensable de bien connaître vos prévisions financières et votre budget. Cela permettra à la fois de convaincre des investisseurs potentiels de la pertinence de votre projet ainsi que d’assurer une bonne gestion quotidienne de votre entreprise après son lancement.

Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable pour vous aider dans vos prévisions financières. Les honoraires d’un expert-comptable avant la création sont souvent adaptés aux moyens du créateur et la viabilité de votre future entreprise mérite les conseils d’un professionnel.

Amandine PEYRE

  • Les chiffres, clés de la croissance des PME Thomas DELPECH

    Les chiffres, clés de la croissance des PME Faire grandir une entreprise au-delà de 10 salariés ou 1 M€ de chiffre d'affaires est un défi pour le dirigeant. Les obstacles qu'il rencontre dépassent les effets de seuils administratifs. Le contact continu avec la réalité quotidienne, les clients et les salariés de l'entreprise lui a permis jusque-là de maîtriser son activité. Or ce contact n'est pas possible dans une structure plus grande. Une seule personne ne peut pas répondre aux attentes des clients, coordonner l'action des salariés et adapter l'entreprise à un marché en transformation...

  • Prévisions financières et entrepreneuriat Amandine PEYRE

    Réussir ses prévisions financières pour réussir son projet entrepreneurial Lorsqu’on construit un projet entrepreneurial, il est important de penser à la faisabilité, à la rentabilité et à la viabilité du projet. Ces aspects sont mesurés par les prévisions financières de votre projet entrepreneurial. Les prévisions financières sont essentielles afin de connaître tous les besoins financiers de votre prochaine entreprise et les éventuelles ressources qui pourront les satisfaire. Il est donc important que ces prévisions financières soient réalisées avec attention. Ces éléments vous aideront...

  • Le calcul des coûts est trop subjectif ? Tant mieux ! Amandine PEYRE

    Le calcul des coûts est trop subjectif ? Tant mieux ! Afin d’orienter au mieux la stratégie de leur entreprise, les dirigeants ont besoin d’une approximation du coût la plus réaliste possible. La comptabilité analytique, appelée plus communément comptabilité de gestion, est en effet indispensable à la prise de décisions importantes telles que fixer un prix de vente, gérer un portefeuille de produits ou encore lancer un nouveau produit sur le marché. Il existe différentes méthodes de calcul des coûts qui présentent toutes des avantages et quelques limites. En particulier, le calcul des coûts...

  • Utiliser les indicateurs de performance pour définir la stratégie d’une entreprise : pourquoi ça marche ? Amandine PEYRE

    Utiliser les indicateurs de performance pour définir la stratégie d’une entreprise : pourquoi ça marche ? Tous les dirigeants d’entreprise attachent une importance particulière aux indicateurs de performance, appelés également KPI (Key Performance Indicator). Ces outils permettent de mesurer toutes les performances réalisées par l’entreprise, à savoir notamment le chiffre d’affaires, le niveau des stocks et le niveau de rentabilité. Toutefois, même si les indicateurs de performance ne sont a priori que des outils de mesure de bonne santé de l’entreprise, la réalité est toute autre. Les KPI...

  • Vous n'avez pas besoin d'un contrôleur de gestion Thomas Delpech

    Vous n'avez pas besoin d'un contrôleur de gestion Je travaille avec des chefs d'entreprises. Il est clair que payer quelqu'un à contrôler leur gestion ne les intéresse pas. L'Etat les a d'ailleurs entendus en relevant le seuil à partir duquel l'intervention d'un commissaire aux comptes est obligatoire. Chaque fois que j'évoque le contrôle de gestion, les activités de reporting et vérification des notes de frais viennent à l'esprit de mon interlocuteur. Et pour cause ce sont les principales occasions de contact entre cette fonction support et les managers. Un dirigeant m'a confié qu'il a...