La transformation digitale des ressources humaines, c’est maintenant !

La transformation digitale et la digitalisation des processus deviennent des sujets de plus en plus d’actualité pour les entreprises. La transformation digitale correspond à l’utilisation de toutes les technologies disponibles au sein d’une organisation dans le but d’améliorer les performances de celle-ci. La transformation digitale touche aussi bien l’entreprise en externe qu’en interne. En externe, les relations avec les fournisseurs et les clients sont en effet de plus en plus dématérialisées. Toutefois, l’aspect de la transformation digitale souvent négligé par les entreprises reste l’organisation interne de l’entreprise, et tout particulièrement les ressources humaines. Or, pour être efficiente, la transformation digitale doit être opérée à la fois en interne et en externe. En effet, les collaborateurs et managers doivent vivre la transformation digitale de l’entreprise pour que la culture d’entreprise s’adapte et rayonne vers les différentes parties prenantes (clients, fournisseurs, actionnaires, etc.). De nouvelles méthodes de recrutement voient peu à peu le jour. Ces méthodes RH participent, sans nul doute, à la transformation digitale de l’entreprise en interne.

Comment transformer les processus de recrutement d’une entreprise pour initier sa transformation digitale ?

Initier la transformation digitale dans les RH : l’homme face à la machine

La transformation digitale dans les processus de recrutement présente de nombreux avantages. En particulier, on peut citer :

  • La réduction des risques : les outils digitaux du e-recrutement ont pour visée d’augmenter les chances d’adéquation entre le candidat choisi et la fiche de poste. C’est pourquoi, en général, les processus de recrutement digitalisés analysent de façon plus précise et plus impartiale les différents profils des postulants ;
  • Le gain de temps : sans nul doute, c’est l’un des principaux avantages de la transformation digitale des ressources humaines. Les processus de e-recrutement sont automatisés, réduisant ainsi nettement le temps de recrutement d’une entreprise. Les études démontrent en effet que le temps traditionnel de recrutement est de 2 à 3 semaines, ce délai pouvant s’étirer à 5 semaines dans le cas des grands groupes. Utiliser des méthodes digitales de recrutement permettrait de réduire de moitié ce temps de recrutement. Cet élément est particulièrement important pour se distinguer de ses concurrents par exemple ;
  • Le gain d’argent : certes, investir dans la transformation digitale d’une entreprise nécessite des coûts importants. Toutefois, ces coûts seront très vite amortis. En effet, le gain de temps étant énorme et les chances de succès plus importantes, les coûts des processus de recrutement sont, sur le long terme, moins élevés. En moyenne, le recrutement d’un cadre avec un salaire brut de 40k€ coûte à l’entreprise entre 10 et 20% de son salaire. Ce pourcentage est revu à la hausse lorsque le recrutement n’aboutit pas. On peut donc penser qu’en investissant dans des moyens digitaux permettant de réduire les chances d’un recrutement raté, les coûts seront moins importants à long terme  ;
  • La simplicité : recourir à des processus digitaux de recrutement permet de simplifier la tâche à la fois des employeurs et des candidats. S’agissant de l’employeur, la pré-selection, voire dans certains cas, la sélection des candidats est automatisée, ce qui permet à l’employeur de se libérer du temps pour se consacrer à d’autres tâches. S’agissant du candidat, le processus interactif et ludique de ces nouvelles méthodes de recrutement lui permet de postuler rapidement et d’obtenir une réponse, favorable ou non, dans des délais plus brefs.
  • L’augmentation du nombre de candidats : initier une transformation digitale au sein des ressources humaines d’une entreprise permet d’augmenter la chasse aux talents et donc d’avoir accès à des profils diversifiés. Par ailleurs, les technologies digitales mises en place au niveau des recrutements améliorent le suivi des candidats et créent un lien plus fort et plus durable entre le candidat et l’entreprise.

Néanmoins, la transformation digitale des ressources humaines comportent des limites. En effet, on peut se poser la question suivante : est-ce que les robots vont peu à peu remplacer les hommes ? L’amélioration de la technologie est aujourd’hui constante. À long terme, on peut donc penser que le métier de DRH va changer. Avec l’arrivée des robots dans les processus de recrutement, les DRH seront amenés à déléguer certaines tâches à l’intelligence artificielle pour se consacrer à d’autres, nécessitant une sensibilité humaine. C’est pourquoi, la transformation digitale des méthodes de recrutement peut tout à fait s’inscrire en complémentarité du métier traditionnel de DRH.

Par ailleurs, la transformation digitale des ressources humaines doit aujourd’hui être mise en perspective. En guise d’exemple, nous pouvons citer Amazon qui a tenté d’automatiser son processus de recrutement grâce à l’intelligence artificielle. L’IA pénalisait les candidates, donnant lieu à un recrutement sexiste. Amazon a dû mettre fin à cette méthode de transformation digitale RH. C’est pourquoi, le e-recrutement comporte, à l’heure actuelle, des limites à ne pas négliger.

Quelques exemples de transformation digitale RH réussie

Ces dernières années, beaucoup d’entreprises ont compris la nécessité de commencer la transformation digitale de leur organisation par les ressources humaines. Initier la transformation digitale en interne permet en effet de transformer d’abord la culture d’entreprise pour pouvoir ensuite la transmettre plus facilement aux parties prenantes de l’organisation.

La transformation digitale des ressources humaines peut passer par divers moyens. De plus en plus d’employeurs utilisent bien évidemment les réseaux professionnels tels que LinkedIn ou XING pour recruter de nouvelles personnes. Toutefois, à l’ère du digital, de nouvelles méthodes de recrutement sont en train de voir le jour. Parmi elles, on peut citer :

  • La marque employeur : il s’agit ici d’un ensemble d’actions ayant pour visée de rendre l’entreprise attractive aux yeux des candidats potentiels en montrant le niveau d’innovation et de créativité de l’organisation. Cette stratégie marketing ne doit toutefois pas négliger les valeurs et la culture d’entreprise. À ce propos, on peut citer Netflix qui a réussi à intégrer une marque employeur forte tout en conservant des valeurs authentiques ;
  • Des entretiens vidéos : recourir à des entretiens vidéos est une méthode initiée pour les candidats qui postulent à des offres à l’étranger. Toutefois, depuis lors, cette pratique s’est démocratisée. Il n’est pas rare aujourd’hui de devoir faire un pré-entretien sur Skype par exemple avant de devoir se déplacer physiquement au siège social de l’entreprise. Pour aller plus loin, il existe désormais des Plateformes d’entrevue vidéo, appelées également Video Interviewing Platform, qui sont des logiciels permettant d’automatiser les entretiens grâce à des questions pré-enregistrées. On peut citer par exemple Spark Hire ou encore Vieple ;
  • Recruter via un chatbot : pour rappel, un chatbot est un outil automatisé qui permet d’interagir avec une personne soit par écrit soit par oral. C’est Buzzfeed qui a été l’un des précurseurs en la matière en utilisant des chatbots pour lire les CV des candidats ;
  • Utiliser l’intelligence artificielle : selon une étude mondiale menée par Korn Ferry en 2018, 64% des personnes interrogées ont déclaré que l’intelligence artificielle et le Big Data étaient l’avenir des organisations. En Russie, par exemple, L’Oréal vient de tester un DRH virtuel via un robot répondant au nom de Véra. Si cette expérience n’a pas été fructueuse, on peut penser que l’IA est l’avenir des méthodes de recrutement ;
  • Utiliser des algorithmes de matching : ces algorithmes ont pour visée d’automatiser le sourcing et de faire un premier tri sélectif des profils. Pour illustrer notre propos, on peut citer par exemple le logiciel canadien Karen.ai. Cet assistant de recrutement cognitif permet de lire les CV et d’identifier les compétences clés des candidats en lien avec la fiche de poste proposée ;
  • Utiliser des jeux vidéos : il s’agit ici d’une des offres les plus avant-gardistes en matière de e-recrutement. L’exemple le plus significatif est celui de L’Oréal qui a fait sensation avec Reveal, un business game permettant de déambuler virtuellement dans les locaux de l’entreprise. Le logiciel posait des problèmes à résoudre aux candidats afin de les mettre en situation réelle et de voir ainsi leur capacité d’analyse.

Amandine PEYRE

  • La collaboration en entreprise 2.0 : pourquoi faut-il s’y mettre ? Amandine PEYRE

    La collaboration en entreprise 2.0 : pourquoi faut-il s’y mettre ? Je suis étudiante en dernière année d’école de management. Durant mes études, que ce soit en projet de groupe ou en stage en entreprise, j’ai appris que la gestion du temps était essentielle. Toute tâche a une deadline et toute deadline se doit d’être respectée. Mais comment peut-on arriver au bout du projet en temps et en heure sans communication entre les collaborateurs, sans planification et priorisation des tâches, sans adopter une méthode de gestion de projet qui nous permet, autant à nous qu’à nos collaborateurs et à...

  • Découvrez comment la business intelligence peut améliorer votre entreprise Amandine PEYRE

    Découvrez comment la business intelligence peut améliorer votre entreprise Ces dernières années, la business intelligence (BI) est au coeur des problématiques organisationnelles. Également appelée informatique décisionnelle, la business intelligence correspond aux outils et méthodes qui analysent les données pertinentes pour l’entreprise afin de faciliter la prise de décisions. De plus en plus en vogue, ces techniques permettent notamment de se différencier de la concurrence et d’avoir une plus-value de taille, en particulier pour les PME. Aujourd’hui, de nombreux logiciels basés sur la...

  • La transformation digitale des ressources humaines, c’est maintenant ! Amandine PEYRE

    La transformation digitale des ressources humaines, c’est maintenant ! La transformation digitale et la digitalisation des processus deviennent des sujets de plus en plus d’actualité pour les entreprises. La transformation digitale correspond à l’utilisation de toutes les technologies disponibles au sein d’une organisation dans le but d’améliorer les performances de celle-ci. La transformation digitale touche aussi bien l’entreprise en externe qu’en interne. En externe, les relations avec les fournisseurs et les clients sont en effet de plus en plus dématérialisées. Toutefois, l’aspect de la...

  • Comment utiliser le Big Data pour mieux comprendre son marché ? Santa MULLER

    Comment utiliser le Big Data pour mieux comprendre son marché ? La maîtrise du Big Data est devenue un enjeu majeur de compétitivité des entreprises, quelle que soit leur taille. Le Big Data, c’est un ensemble de données récoltées en masse qui sont analysées via des outils informatiques pour aider à la connaissance du marché et à la prédiction de ses évolutions. Ces données sont soit structurées (bases de données clients, produits, etc.), soit non structurées (images, vidéos, etc.). A l’ère d’internet, des multinationales telles que les GAFA récoltent les données de millions de clients....

  • La relation homme-machine à l’heure de l’IoT et de l’IA : qui est maître, qui est serviteur ? Santa MULLER

    La relation homme-machine à l’heure de l’IoT et de l’IA : qui est maître, qui est serviteur ? Vers une machine humaine, trop humaine ? Que ce soit via l’usage de casques chez Lidl ou de bracelets chez Amazon, les objets connectés apparaissent comme un moyen infaillible pour contrôler à distance et en temps réel les tâches effectuées par les salariés. Mais l’internet des objets ou IoT (Internet of Things) fait craindre la déshumanisation de tâches réalisées par du personnel humain. Peut-on craindre qu’un jour les managers seront remplacés par des chatbots ? L'intelligence artificielle (IA) se...

  • Premiers pas vers l'usine du futur Thomas Delpech

    Premiers pas vers l'usine du futur Mes notices préférées sont celles des meubles en kit. Sans un mot, elles me montrent à chaque étape où j'en suis et à quoi doit ressembler mon meuble dans les prochaines secondes. Imaginez avoir simplement un tas de planches, de chevilles et de vis et l'image du meuble monté. La tâche vous semblerait insurmontable. Pourtant monter un meuble en kit est le b-a-ba du bricolage domestique, grâce à une série de dessins simplistes. Gérer le changement dans une entreprise est plus souvent perçu comme un casse-tête que comme le b-a-ba du management. Pourquoi ? Sans...